Hero image

Festival durable


Le label Ecofest

En 2019, l’Imaginarium Festival a été le premier événement labellisé par Ecofest ! Créé par l’association ImpAct et appliqué par le RESES Paris, Ecofest est un label valorisant les efforts réalisés par les évènements pour réduire leurs impacts.
Selon les données de l’ADEME, une manifestation moyenne de 5 000 personnes engendrerait environ 2,5 tonnes de déchets et 1 000 kWH d’énergie ! Conscients de la nécessité de rendre nos évènements plus responsables, tous les membres de l’IF s’activent pour rendre le festival plus sobre.

Projets

Cette année encore, nous aspirons à marquer l’édition 2022 de ce label, en impliquant tous les acteurs du festival dans nos multiples projets.
L'Imaginarium Festival se veut être un véritable laboratoire d'expérimentation en matière de développement durable. De nombreux projets y naissent chaque année et sont communiqués avec nos partenaires pour participer à la création des festivals de demain !
Découvre ici certaines de nos actions s’inscrivant dans cette démarche.

Méthanisation des bio-déchets

La méthanisation des bio-déchets (déchets provenant de la nourriture) et des huiles de friture consiste à utiliser ces déchets afin de les transformer en biogaz et en fertilisants. Depuis 2018, l'IF récupère ces biodéchets et ces huiles auprès des food trucks et des festivaliers, et les envoie à l'entreprise ReFood (située à une vingtaine de kilomètres de Compiègne) qui s’occupe du processus.
De nombreuses poubelles de couleur verte seront disposées partout sur le festival pour que tu puisses y jeter tes bio-déchets !

Collecte et recyclage des mégots

Un de nos objectifs est de collecter et recycler tous les mégots du festival ! Qui dit festival, dit des centaines de mégots présents, et souvent jetés par terre… Mais pas de panique : l’Imaginarium Festival propose des cendriers de poches pour collecter les mégots qui peuvent ensuite être jetés dans un de nos cendriers fixe !

Résultat ! Ça nous permet de tous les collecter pour les envoyer à TchaoMégot, une entreprise localisée dans l’Oise, qui recycle les mégots sans eau et sans traitement chimique, permettant ainsi de récupérer une fibre isolante éco-conçue utilisée pour le bâtiment ou pour le textile.

Personnalisation de vêtements

Depuis 2018, l’Imaginarium Festival propose un stand de sérigraphie où tu peux venir personnaliser ton vêtement ou ta banane préférée au logo de l’IF ! Petite nouveauté (et pas des moindres) : tu pourras désormais faire broder ton vêtement, tote bag et plein d’autres choses avec différents choix de coloris !
Alors surtout, n’oublie pas de venir avec ton plus beau tee-shirt pour avoir un souvenir unique de cette édition 2022 !

Récupération des matériaux

Le festival s'engage à utiliser un maximum de matériaux de récupération pour ses réalisations.

Toilettes sèches

Une chasse d’eau utilise 6 à 12L d’eau à chaque usage. Pour réduire la consommation en eau, des toilettes sèches sont mises à votre disposition sur le site du festival. Le recours à ce type de toilettes permet aussi de valoriser les déchets organiques et de minimiser l’utilisation de produits chimiques.

Consigne ecocup

Lorsque que tu rends ton ecocup, nous te proposons soit de récupérer la caution, soit de la donner à une association. Tu peux choisir l'asso qui récupérera les dons à la fin du festival en votant pour elle sur l'appli FestiDD. Alors pense à aller faire un tour au village asso pour discuter avec des membres de chaque asso et découvrir leurs projets !

FestiDD

Tu pourras retrouver sur notre application mobile des défis liés à l’éco-responsabilité. De nombreuses activités et des récompenses t’attendent, telles que des places pour la prochaine édition du festival ! Clique ici pour en savoir plus.

Stand de troc

Le festival met aussi à disposition un stand où tu pourras troquer sans modération. N'hésite pas à apporter les vêtements ou accessoires du fond de ton armoire pour leur donner une seconde vie, tout en recevant en retour !

Empreinte carbone

Le bilan d’empreinte carbone estime les émissions de gaz à effet de serre (GES) sur l’ensemble du festival.
Cela permet d’abord d’identifier les plus fortes sources d’émissions pour mettre en place des actions concrètes ! Ensuite, en chiffrant nos données, on peut évaluer d’une année sur l’autre l’impact de nos actions.
Pour le calcul de l’empreinte carbone de l’IF nous avons retenu ces domaines : déplacements, restauration, sources fixes, consommables et matériaux, déchets, immobilisations (et numérique).
Bien sûr, le calcul d’empreinte carbone ne se réduit qu’aux émissions de GES et ne couvre pas d’autres paramètres comme la consommation d’eau. Il permet toutefois de saisir des ordres de grandeur précieux pour mettre en place des actions efficaces. Le bilan sera disponible après le festival, stay tuned !

BD DD

Retrouve Jean-Mi et Dédé dans leurs aventures pour rendre le festival toujours plus durable.